Close
Mr Culioli

M. Culioli

Chers amis,

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous découvrons un nouveau numéro de Shalom Pratique et que, à cette occasion, il m’est donné l’occasion d’écrire quelques lignes.

Je voulais d’abord en profiter pour rendre un hommage à Simone Veil, cette grande femme qui nous a quittés le 30 juin dernier.

Née il y a 90 ans, à Nice, le 13 juillet 1927, sous le nom de Jacob, Simone Veil était arrêtée le 30 mars 1944, par la Gestapo.

Du camp de Drancy, Simone Veil est déportée à Auschwitz-Birkenau. Ses parents et son frère ne survivront pas.

Le destin et la vie incroyable de Simone Veil continuent alors de se forger.

Elle n’aura de cesse que de mener des combats au combien importants dont l’amélioration du sort des détenus, le projet de loi sur l’adoption, la célèbre loi sur l’interruption volontaire de grossesse, la présidence du Parlement européen, la pose, dans la crypte du Panthéon, d’une plaque dédiée aux Justes parmi les nations

Ces combats qui caractérisent un dépassement de soi, qui sont attachés à une cause et non à la fonction et encore moins à la personne sont les plus symboliques de ceux menés par Simone Veil, membre du Conseil Constitutionnel et académicienne.

C’est ainsi que Simone Veil a préservé les principes fondamentaux de la société dans laquelle elle souhaitait vivre, ce refus de l’exclusion de l’autre, ce refus de stigmatisation, ce refus de la détresse humaine, ce refus de la régression.

Je voulais ensuite souligner la manière remarquable avec laquelle, au nom de ces mêmes principes que je viens de rappeler, l’hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet 2016, a été rendu à Nice le 14 juillet dernier en présence notamment du Président de la République.

Gardons tous à l’esprit ces principes essentiels, continuons ainsi à construire ensemble la société dans laquelle nous souhaitons vivre, à l’image de ce que nous souhaitons pour nos enfants.

Shanna Tova, que cette année soit douce et sereine.

 

Jérôme Culioli
Président du CRIF Sud-Est